Fou du Beaujo

Damien Coquelet

France, Beaujolais

Damien Coquelet travaille dans le sillage de son beau-père Georges Descombes. C’est tout dire. Il fait maintenant partie de la poignée de vignerons du Beaujolais qui nous prouvent à chaque millésime par la beauté de leurs cuvées que les terroirs des crus de ce vignoble sont toujours aussi grands pour peu qu’ils soient travaillés sans chimie de synthèse, et que le gamay est bel et bien un grand cépage si l’on s’efforce de maîtriser son rendement.

Découvrez le Domaine Damien Coquelet

 

Dans la vigne

Culture: 
Nature
Superficie totale: 5 hectares
Sol: Arène granitique (granit décomposé)
Encépagement: Gamay noir à jus blanc.
Rendement: 
40 hl/ha
Vendange: Manuelle

Chaque année, l'agence La QV et Damien Coquelet proposent une cuvée anti beaujolais-nouveau, un Beaujolais " Nature ", sans levurage, enzimage et sulfites. Un vin de charcuterie, pur fruit. À découvrir avec les saucissons biologiques de Fou du cochon à Lapocatière. 

Dans le chai

Vinification: Macération carbonique et levures indigènes. 2 grammes de souffre au soutirage.
Élevage: En cuves de ciment.

Mode d'emploi

Service: 
14°c
Potentiel de garde: 
3-4 ans
Notes de dégustation: Il fleure bon les fruits rouges et noirs (cerise, framboise et groseille). En bouche, son fruité légèrement acidulé en fait un vin gouleyant à souhait. C’est l'archétype d'un Beaujo, rond, fruité et rafraichissant. À boire légèrement frais…
À table avec: Ce Beaujolais s’accordera avec de belles charcuteries comme les rillettes, saucisson, jambonneau et jambon de Corse ou ibérique (« Pata Negra »), un pâté de foie de volaille, une terrine de canard ou de lapereau, des oeufs en meurette, un poulet basquaise, du boudin noir sauté aux pommes...