Iceberg

Val de Combrès

France, Luberon

«Il faut savoir ce que l’on veut. On nous vend du terroir à chaque bouteille, mais où est le terroir quand on bousille le sol et la vigne aux produits chimiques, pour un oui ou pour un non?

C’est pour ça que je prends chaque jour ce risque, de travailler sans filet. Pour exprimer le plus honnêtement possible le sol, le Soleil, l’année passée, riche de ses histoires et ses émotions, à travers le raisin, et le vin. C’est tout cela le vin pour moi, et c’est tout ce que vous retrouverez dans mes bouteilles. C’est tout cela, et ce n’est que ça. Car n’oublions pas l’essentiel : Le vin, c’est d’un moment de partage dont il a besoin. Il est des plaisirs inénarrables!»


– Valentin Létoquart, vigneron
Découvrez le domaine de Val de Combrès

Dans la vigne

Culture: 
Biologique
Superficie totale: 8 hectares
Sol: marnes grises et noires
Encépagement: 80 % roussane et 20% de gros-vert
Rendement: 
20 hl/ha
Vendange: manuelle

Dans le chai

Vinification: Les cépages sont vinifiés séparément. La roussane est éraflée puis suit une macération de trois jours en cuves. Cela procure une couleur proche des vins oranges. Le gros-vert, vieux cépage de table local, est vendangé plus tard et vinifiée en presse directe.
Élevage: Pour la roussane, un débourbage et une vinification en fûts de trois vins avec bâtonnages confère finesse et fraîcheur à l'ensemble. Pour le gros-vert, élevage en cuves. Les jus sont ensuite assemblés pendant l'hiver, et mis à décanter dans une cuve extérieure, sous l'action du froid. Vin ni collé ni filtré, sans sulfites ajoutés.

Mode d'emploi

Service: 
8-10°c
Potentiel de garde: 
5 ans
Notes de dégustation: On retrouve en bouche de l'abricot, de la poire et beaucoup de générosité. En fin de bouche, une salinité très fine complexifie l'ensemble.
À table avec: Une dorade grillée ou de l’anguille du bas du fleuve. Fromages à pâte ferme également.